Transports publics et circulation

Publié le par Vladimir Bukolic

Chapitre 1 : « Fahrausweis, bitte ! »

A Vienne, les transports en communs sont gratuits. Il y a bien des distributeurs de tickets avec des prix exorbitants affichés, mais c´est juste pour que les touristes ramènent un souvenir de la ville. Dans le salon avec un cadre en bois rustique, ça donne tout de suite du cachet et puis ça reste moins cher que Stephansdom (la cathédrale de Vienne) dans une boule de verre qui joue à la tempête de neige quand on la secoue.

D´ailleurs, l´absence manifeste de contrôleurs tend à prouver la gratuité du service. Ce serait pourtant une super photo de vacances : toute la famille souriante,  heureuse (sans le chien qui est resté chez la voisine) qui pose avec le contrôleur autochtone au langage bizarre. Les enfants pourraient lui demander un autographe (en plus généralement les contrôleurs sont prévoyants et emmènent toujours leurs carnets d´autographes pour les fans). Mais non, la ville de Vienne reste désespérément fermée à cette attraction touristique et lui préfère des bâtisses historiques, des parcs avec des arbres, de la bouffe, bref des trucs qu´on peut aussi bien voir à la télé.

Toutefois, cette règle a ses exceptions et elle n´est pas pour les touristes : les transports de Vienne ont mis en place un service de faux contrôleurs qui n´officient qu´à 6h du mat´. Comprenez, tous ces employés qui arrivent au bureau tôt le matin honteusement endormis, qui prennent un temps infini à boire leur café, c´est une véritable perte financière qu´on ne peut accepter ! Le travail de réveil doit donc se réaliser en amont et de préférence sans douceur.

kontrolleur.jpgJ´ai testé moi-même et ça marche. Déjà qu´à cette heure-là, c´est dur de ne pas se tromper de ligne et de trouver la porte du métro. Alors s´il faut en plus guetter l´homme suspect qui est derrière, lui passer devant sans avoir l´air de fuir, tout en mettant une distance respectable entre lui et vous, préparer une potentielle argumentation bidon avec un air d´étranger innocent…. ça devient un véritable rôle d´acteur studio. Je connais pas beaucoup de comédiens qui joueraient à 6 h du matin sans public, sans caméra (sauf les caméras de surveillance), sans cachet, avec en plus le risque de payer 70 euros (à part peut-être à La Croix-Rousse). Dommage : ce serait pourtant le moyen de concilier les idées de certains politiciens  à la fois sur la France qui se lève tôt et sur l´abolition des privilèges de ces parasites intermittents du spectacle…

Publié dans La vie à Vienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
ouai enfin je me suis quand meme deja pris 2amendes a Vienne malgré mon argumentation toute faite de petite étrangère naive. Heureusement sur mon passeport c´est l´adresse francaise et les amendes ne sont bien entendu jamais arrivées! Mais attention super Union europeenne est la et va bientôt corriger tout ca
Répondre
S
Je vois que l'Infâme Vladimir Bukolic (appelé IVB) cache soigneusement l'existence de mon contre blog qui démontre la fatuité de Complétemnt à l'Est. Voyez donc le blog Pas du tout à l'Ouest : http://pasdutoutalouest.over-blog.com .
Répondre
B
Bien content d'avoir de tes nouvelles, j'essayerai de te rendre visite^^
@+
Répondre
V
Pas une grille, l´entrée est libre. Moi j´appelle ca une invitation à la fraude ;-) En revanche, dans les trains les contrôleurs Autrichiens sont beaucoup plus civils qu´en France. Souriants et patients. Il y en a même qui m´ont mis de bonne humeur ! Et si tu n´as pas de billet, il est fréquent de ne payer que le prix normal et non une Strafe (amende).
Répondre
P
Y a t-il de métiers plus laids que celui-là ? Si, peut-être les superviseurs des controleurs.
Sinon, ont-ils en autriche des grilles aux entrées des métros qui empêchent les voyageurs chargés de passer ? J'espère pas, pour l'instant il n'y a qu'à paris que j'ai vu ça.
Répondre